Augmentation de TVA

GROUPE FLO publiera son T3 jeudi 15 novembre. La société devrait nous en dire plus concernant les conséquences d’une augmentation de TVA à 10 %. Je trouve que le secteur s’en tire relativement bien car le gouvernement aurait pu décider de remettre cette taxe au taux initial. Le groupe a fait preuve d’une étonnante résistance au cours du premier semestre 2012, avec des marges qui avaient bien résisté. Le T3 pourrait néanmoins s’établir en légère baisse. Comme je l’ai déjà expliqué, je vois cette société se faire racheter par un fonds comme BUFFALO GRILL ou LEON DE BRUXELLES. L’actionnaire principal LA FINANCIERE FLO a récemment acheté plus de 200 000 € de titres sur le marché.
Je pense que les achats ont continué sur les 3 € la semaine passée. Il me parait risqué de jouer les résultats ou alors avec une petite ligne qui pourra être renforcé en cas de bonne nouvelle. Je le vois plus comme un investissement long terme. Je compte patienter jusqu’à un éventuel rachat bien que l’attente pourrait être longue (1 – 2 ans possible). Côté AT, le titre est posé sur le support des 2,95 – 3, rien de plus à signaler.
Etant donné que les sociétés du secteur R & D / SSII ont publié de bons T3 (cf. ALTRAN ou ALTEN qui s’est permis de relever ses prévisions 2012 !), il n’y pas de raison qu’ASSYSTEM ne fasse pas de même mardi. Je rappelle qu’ASSYSTEM accuse toujours du retard dans sa valorisation par rapport à ses pairs.

Je viens de reprendre ma dernière analyse technique que je viens d’actualiser. Je m’en rends compte que le support des 13,6 a parfaitement fonctionné. Le passage des 14,8 nous donnera un signal d’achat, afin de viser les 15,7. A suivre de près surtout que les volumes ont refait leur retour ce vendredi.La petite SSII SQLI avait fait preuve d’une étonnante résistance au S1 avec des marges qui avaient été préservées et qui avait permis au titre de rebondir. Les cours sont depuis revenus à la case départ. Le T3 est prévu pour le 15 novembre, mais cela pourrait spéculer les jours précédant la publication … car SQLI est la seule SSII de cette taille à avoir bien résisté sur le premier semestre 2012. CHARGEURS sortira son T3 après un semestre relativement solide bien qu’en baisse. Un titre à suivre de près alors que certains brokers ont des objectifs de 8 € sur la bête. Cela me paraît bien généreux mais c’est un titre qui vaut au moins 5 € …
Son business (fabricants de produits textiles et de films d’auto-adhésifs) n’est pas très sexy et n’a pas tendance à attirer les foules. A ajouter dans vos listes … si ce n’est pas déjà fait ! Le cours de l’équipementier auto spécialisé dans l’électronique ACTIA se traîne sur ses plus bas historiques alors que la société n’a pas démérité … le RN est resté positif et le ROP a fondu de 50 % à 3,5 M€. En septembre, la société a annoncé anticiper un redressement de ses marges au S2. ACTIA est à un cours de faillite, le marché anticipe une fois de plus le pire …
Je m’attends à un T3 en baisse de 20%. Si la société maintient cependant ses derniers objectifs de redressement de marge, je pense que le titre pourrait rebondir.
L’autre petit équipementier PLASTIVALOIRE, spécialisé dans les pièces en plastique est lui aussi fortement décoté. Le titre pèse seulement 38 M€ … pour des Fonds Propres qui atteignent 160 M€ !! Malgré un contexte économique morose, la société a dégagé au premier semestre un ROP de 5,7 M€ et un RN de 2,7 M€ … ce qui n’est pas cher payé, si on extrapole à l’année.
La société a néanmoins racheté BOURBON ce qui a creusé sa dette. Ces 2 sociétés voient leurs titres à la casse, la moindre bonne nouvelle ou accalmie pourrait faire décoller leurs cours de bourse.

La dernière fois que j’ai tradé SECHE ENVIRONNEMENT, c’était quand le titre se trainait sur ses plus bas historiques. J’avais ensuite profité d’une partie du rebond qui avait ramené le titre jusqu’au 30€. Les cours consolident actuellement sur son support des 25,6. En cas de réveil du titre, on pourra tenter un achat au-dessus des 26.
CAPELLI est un petit promoteur positionné sur des produits de résidence principale financièrement accessibles dans les 1ères et 2èmes couronnes des grandes villes. Je ne suis pas fan de ce secteur mais il faut bien l’avouer, CAPELLI a été franchement impressionnante avec une croissance qui a atteint 68 % au premier trimestre 2012, bénéficiant d’un effet de base favorable (T1 2011 faible). La croissance du T2 sera bien plus faible mais la publication d’un premier semestre en forte hausse pourrait faire son effet. Le titre est léger et pourrait être secoué quelques jours avant sa publication. Il est inutile d’intervenir avec une ligne excédant 3000 titres. Ce titre est peu valorisé.